« Signe avant coureur d’un tsunami au sommet de l’Etat »

La nomination d’une dizaine de préfets annoncée en Conseil des Ministres hier mercredi suscite déjà des interrogations au sein de la classe politique togolaise.

« Pourquoi c’est en ce moment précis qu’on procède à la nomination des préfets ? », s’est interrogée ce matin, Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, Secrétaire Générale du CDPA, sur une radio de grande écoute de la place.

Le fait marquant de ce remaniement à la tête de 11 préfectures sur l’étendue du territoire est l’arrivée de cinq (05) éléments des Forces Armées Togolaises (FAT), dont deux (02) ténors. Il s’agit du nouveau préfet de l’Est-Mono, Colonel Biténéwé Kouma jusque là Directeur de Cabinet du Ministère de la Défense et du Colonel Mompion Matéindou ex Directeur Général de la Police Nationale, nouveau préfet de la préfecture de Tchaoudjo.

Pour la Coordinatrice du regroupement de partis politiques Combat pour l’Alternance en 2015 (CAP 2015), ce mouvement à la tête des préfectures cache un préparatif du gouvernement pour les élections locales.

« C’est une préparation qui est en cours. Il remarque qu’il y a quelque chose qui peut ressembler au tsunami et qui peut priver le gouvernement de ces marges de manœuvres. C’est un signe que le gouvernement se prépare pour les locales », a-t-elle analysé.

« C’est le fruit des 26 années de lutte que nous avons mené pour la décentralisation. Nous nous sommes prêt », s’est-elle félicitée.

 

Intégralité de la liste des nouveaux préfets(Militaires en gras)

Est-Mono : Colonel Biténéwé Kouma

Bas-mono : Sogbo Kokouvi

Yoto : Alibo Yao

Kloto : Assan kokou Bertin

Dayes: Kuévi Coco Folly

Sotouboua: Pali Tchabi Bassabi

Tchaoudjo: Météindou Mompion

Binah : Ataba Abalounorou

Kéran : Douti Mangliba

Sous préfet de la plaine de Mô : CDT Soufoloum Adam Kassim

About La Redaction

Nous delivrons chaque jour, la meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

View all posts by La Redaction →

One Comment on “« Signe avant coureur d’un tsunami au sommet de l’Etat »”

  1. on s’en fout de ces chappelles, les voilà qui ont le cul merdeux en soutenant cette saloperie en Cote d&ovi17;28#ire. Ils renient leur propres valeurs, et après ces cons là ou d’autres parlent de respecter des regles en France ? Hahahahaha

Laisser un commentaire