Energies renouvelables: fer de lance pour l’éducation en milieu rural

L’utilisation des énergies renouvelables pour la promotion de l’éducation dans les milieux ruraux fait objet de réflexion à Lomé depuis le 09 février à Lomé.

Cette rencontre selon la branche Togolaise de l’UNESCO,  va permettre de trouver des mesures alternatives écologiques pour combler le déficit énergétique dans la promouvoir une éducation de qualité fondée sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans les zones rurales.

Pour M. Michel AGBOH, Secrétaire Général de la Commission Nationale Togolaise pour l’UNESCO, 15 écoles réparties sur l’ensemble des 5 régions économiques sont déjà alimenté à l’énergie renouvelable.

« Il devient un impérieux devoir aux bénéficiaires d’en faire bon usage afin de donner des chances à d’autres établissements d’en bénéficier » a-t- indiqué.

Durant quatre (04) jours ont été meublés par des thématiques comme : l’électrification solaire et l’éducation ; les énergies renouvelables pour le développement local et l’atténuation  du changement climatique et les opportunités et mécanismes de financement pour le développement des énergies renouvelables au Togo.

Cette rencontre a bénéficié de l’appui de PANASONIC et le Fonds OPEP pour le Développement International (OFID).

About La Redaction

Nous delivrons chaque jour, la meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

View all posts by La Redaction →

Laisser un commentaire