Les fiertés Togolaises

Ils sont nombreux ces Togolais qui au cours de l’année 2018 à être nominés à travers leurs prouesses, leurs talents et intelligences dans diverses domaines.  Une année très fruiteuse pour ces togolais dont à travers leurs talents ont été distingué au-delà des frontières et primé. Des  prix qui ont permis de raviver l’honneur, la valeur et le nom du Togo à l’international.

Au rang de ces jeunes lauréats se trouvent le Togolais Yao Azoumah qui a décroché le Prix concours BOAD du meilleur projet innovant dans le secteur des énergies renouvelables. L’entrepreneur a été distingué à travers son projet « Groupe électro solaire KYA-SoP » mis en place depuis 2015. Ce Docteur spécialisé en énergies renouvelable part avec une cagnotte de trente (30) millions de FCFA.

Apres vient le Togolais Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh a remporté l’édition 2018 du Prix littéraire France-Togo. Avec son œuvre « Chants de sable » publié aux éditions AGAU, Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh est fait lauréat du 15è Prix littéraire France-Togo, une distinction de l’Association France-Togo. « Chants de sable » est un recueil de poème composé de courts chants d’amour et de passions qui célèbrent la beauté de la femme.

Le jeune klutse Koku, à Erevan en Arménie a remporté le prix Jeune Entrepreneur Francophone de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Sa société est spécialisée dans la promotion des énergies vertes comme alternatives aux énergies fossiles. Elle est présente dans la livraison express de gaz-butane et du biogaz à domicile.

Dans le domaine agricole, le jeune start-upper Dona Etchri, avec sa plateforme E-agribusiness empoche le prix au concours Pitch Agrihack Talent lancé par le centre de Technique Agricole en marge du 8eme Green Revolution Forum à Kigali au Rwanda. Un talent qui a révolutionné l’agriculture dans son pays.

Le Groupe Toofan a été couronné « Meilleur Groupe Africain » et « Meilleur Artiste Francophone » lors de la 5ème édition des Afrimma Awards.

Le duo, composé de Master Just et Barabas, ont représenté le Togo dans 3 catégories. Celles du Meilleur groupe masculin d’Afrique de l’Ouest, Meilleur groupe africain et Meilleur groupe francophone. Grace à Conquistadors, le nouvel album s’est vu une nouvelle fois porté haut les deux talents Togolais.

 Aussi deux dignes filles de la nation ont honoré leur pays. Victoire Biaku, a remporté le grand prix de The Voice Afrique Francophone, saison 2. Avec une voix mélodieuse, la jeune femme togolaise a fait un passage remarquable à cette compétition musicale panafricaine. Sa sœur Mathilde Amivi Petitjean, elle autre a valablement représenté le Togo aux JO d’hiver de Pyongyang.

L’année a été aussi victorieuse pour le jeune doctorant de l’université de Lomé, M. Migninou Gammadigbe remportant le prix 2018 Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche Economique.

About Biscone ADZOYI

Journaliste et rédacteur Elite d'Afrique

View all posts by Biscone ADZOYI →

Laisser un commentaire